• Formation14

Ajouter des financements à votre CPF

De Pôle Emploi à votre région, de nombreux abondements délivrés par différents acteurs existent pour financer le reste à charge de votre formation indique Marion-Anne Macé, directrice adjointe de la formation professionnelle à la Caisse des dépôts et consignations.



Pôle emploi

Même si vous êtes actuellement sans emploi, vous disposez, comme les salariés ou les travailleurs indépendants, d’un compte personnel de formation sur lequel vous avez cumulé des droits dans le passé. Si ces derniers ne suffisent pas à financer la formation qui vous intéresse, vous pouvez faire appel à Pôle emploi depuis la plateforme Mon compte formation pour compléter son financement depuis le mois de juillet 2020. Le montant de l’apport n’est pas plafonné, et l’aide peut être demandée plusieurs fois.

Pour ce qui est des démarches à effectuer, rien de plus simple : la plateforme détecte automatiquement le statut de demandeur d’emploi de l’utilisateur et l’oriente vers la demande d’abondement de Pôle emploi. Le demandeur d'emploi est rapidement fixé après avoir fait sa demande : dans un délai de 10 jours maximum, il reçoit la réponse de Pôle emploi directement sur l’application Mon compte formation.


Le compte professionnel de prévention

Les salariés exposés à des risques professionnels bénéficient automatiquement du compte professionnel de prévention. Il permet aux salariés qui travaillent dans des conditions difficiles de cumuler des droits au fil des années sur un compte virtuel, à l’image du CPF. Libre ensuite aux salariés d’utiliser leurs points comme ils le souhaitent : ils peuvent bénéficier d’un complément de revenu pour travailler seulement en temps partiel, partir plus tôt à la retraite, ou financer une formation professionnelle. “Un financement complémentaire via le compte professionnel de prévention peut se faire dans le cadre d’une formation qui permet d’accéder à un emploi non exposé au risque professionnel et de se reconvertir. Les formations qui y sont éligibles sont donc assez restreintes”, souligne Marion-Anne Macé.


La Caisse primaire d’assurance maladie

Pour les victimes d’accidents du travail et de maladies professionnelles, la CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie) propose également un abondement du CPF. Pour en bénéficier, il faut pouvoir justifier d’un taux d’incapacité permanente évalué à 10% ou plus. L’apport de la CPAM peut aller jusqu’à 7.500 euros et être utilisé plusieurs fois.


L’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des handicapés

L’organisme AGEFIPH (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des handicapé) peut délivrer un abondement du CPF aux travailleurs handicapés. Elle peut prendre en charge tout ou une partie de la formation. Cet abondement concerne prioritairement les demandeurs d’emploi non indemnisés, mais est également ouvert à ceux qui perçoivent une indemnisation. Pour en bénéficier, la première démarche est de demander un entretien avec son conseiller Pôle Emploi, qui accompagnera le bénéficiaire dans les démarches administratives à fournir auprès de l’AGEFIPH.

Le site Internet de l’Agefiph : www.agefiph.fr


Votre employeur

Les salariés peuvent se tourner vers leur employeur pour financer le reste à charge de leur formation. Depuis septembre 2020, les entreprises peuvent réaliser des versements volontaires sur les comptes personnels de formation (CPF) de leurs salariés. Le dispositif fonctionne selon le principe de la co-construction : il est dans l’intérêt de l’entreprise comme du salarié que ce dernier suive une formation pour progresser dans un certain domaine, alors les deux acteurs en financent une partie. L’employé mobilise ses droits CPF, et son employeur peut décider de compléter le financement s’ils ne sont pas suffisants. Il peut également arriver que l’employeur verse volontairement de l’argent sur le compte CPF de ses employés, afin qu’ils prennent l’initiative de se former.


Le compte d’engagement citoyen

Vous êtes ou avez déjà été bénévole dans une association dans le passé ? Vous ne le savez peut-être pas, mais un compte d’engagement citoyen (CEC) vous a été automatiquement ouvert. Tout comme travailler en tant que salarié permet d’accumuler des droits sur son CPF, exercer une activité “citoyenne” ouvre également des droits à la formation. Si vous donnez de votre temps à une association, que vous êtes réserviste dans l’armée ou la santé, maître d’apprentissage ou avez réalisé un service civique, vous pouvez acquérir 240 euros par an sur votre compte d’engagement citoyen. Le CEC est plafonné à 720 euros et cumulable avec le CPF : il est tout à fait possible d’être en CDI, en CDD ou encore à temps partiel et de capitaliser en parallèle des droits sur son compte d’engagement citoyen.


Extrait de l’article de Philippine Ramognino sur Capital avec Management 27 fev 2021


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Choisir son CEP avec la géolocalisation

La nouvelle fonctionnalité de la plateforme Mon compte formation depuis ce jeudi 25 février : La géolocalisation du conseil en évolution professionnelle (CEP), qui permet aux utilisateurs d’identifier

Le FNE se prolonge en 2021

Le financement des formations par le FNE (fond national de l'emploi) se prolonge en 2021. Le FNE est une convention entre l’Etat et l’entreprise, par l’intermédiaire d’un OPCO permettant de financer l

Partagez sur vos réseaux

linkedin share.png
tweet share.png
btnavis_edited.jpg

©FMP. Formation14 est une enseigne de FMP

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône sociale YouTube